1re du collectif musical de la Frégate

  • Source: lavenir
  • Louis BRENNET

C’est une belle affluence qui a eu lieu samedi soir dans la maison de jeunes du Nouveau-Monde, «La Frégate». L’évènement qui s’y déroulait était un concert. Rien de plus normal dans une maison de jeunes dira-t-on. Pas tant que ça apparemment car les animateurs de la MJ ont décidé de relancer ce pôle dans leur quartier. Pour ce faire, un comité s’est mis en place : «Le Comité Musical est constitué des personnes qui répètent à la Frégate, précise Élaine Deroose, animatrice dans le centre de jeunes. L’objectif est qu’ils organisent des évènements musicaux ou en lien avec la musique dans la MJ».

PID_$308167$_b503c060-927d-11e2-b149-075fbd76ed33_original[1]

Rappelons que la Frégate offre la possibilité de répéter aux groupes en mettant à disposition des locaux mais possède également un studio d’enregistrement et des ingénieurs du son. «Cependant, il n’y avait pas une logique participative qui est essentielle dans une MJ, certains répètent et puis c’est tout. Le but du collectif est surtout de faire s’impliquer les gens».

Trois groupes sinon rien !

Trois groupes habillaient donc l’affiche de samedi soir. Le premier, Henry CAT, est un groupe constitué de jeunes de la MJ qui fait justement partie du collectif musical : Jimmy, Sulivan et Fred. Les trois gaillards se présentaient pour la première fois sur scène sous ce nom et en ont étonné plus d’un : «C’est vraiment une bonne surprise» s’exclame Hélaine Deroose. Il faut avouer qu’en réalité, les musiciens n’en sont pas à leur coup d’essai. Ils ont déjà un passif musical.

C’est ensuite The Claminches qui a repris la scène. «C’est un groupe d’amis des membres du collectif musical» explique toujours Élaine Deroose. Les trois musiciens et la chanteuse ont offert des reprises ainsi que quelques-unes de leurs «compos» au style très rock. Enfin, c’est Sony D, que certains ont peut-être déjà vu, qui assuré la clôture de l’affiche. «Elle a participé à la finale du concours «Jeunes talents» organisé par la Frégate, rappelle l’animatrice. Elle s’est également produite à la Ruche et lors du Hurlu Glide Rock l’an dernier». Seule sur la scène, la chanteuse sait assurer une ambiance musicale complète grâce à la technique des boucles – ou loop – qu’elle utilise à bon escient.

Une autre agréable surprise pour l’organisation était l’affluence à la soirée : «Entre 100 et 150 personnes, calcule Elaine Deroose. Soni D a déjà un petit public et il y a également les amis et la famille des deux autres groupes qui se sont déplacés».

Un bon départ pour ce collectif musical qui n’en restera bien entendu pas là : «ils organiseront certainement une fête des voisins en mai, histoire de s’excuser auprès des gens du quartier de leur casser les oreilles, blague l’animatrice de la MJ. On aimerait organiser quatre ou cinq événements par an»

 

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130326_00287730