Tchou-tchou pour les petits bouts

Entre Pairi Daiza, le Pass, Bruxelles et son Musée d’Histoires Naturelles, Tournai et une journée finale au Boudewijn Park de Bruges, la semaine des enfants participants a été bien remplie. Encadrés par neuf accompagnateurs, ils étaient une soixantaine à s’être inscrits. Tous sont âgés de 7 à 12 ans. « C’est le nombre maximal que nous pouvons accueillir, pour que cela reste gérable, précisent Hélène Deroose et Alexis Maus, animateurs à La Frégate qui ont orchestré le projet. Tout a été vite plein. Parmi les accompagnateurs, on retrouve quatre animateurs de notre maison de jeunes. Nous sommes heureusement bien aidés par plusieurs bénévoles. »

Chacun prend alors en charge un petit groupe. «Pour les différentes excursions, nous formons quatre groupes distincts. Pour éviter que les enfants ne se perdent, ils portent chacun un badge avec un code couleur, détaillent Hélène et Alexis.

Un binôme d’encadrants gère alors une bonne quinzaine d’enfants.»

Derrière l’utilisation du train se cache aussi une certaine sensibilisation. «Nous essayons de convaincre les enfants et les parents d’utiliser les transports en commun, avancent les deux animateurs. Le coût financier est également bien moindre. Dans notre cas, l’utilisation des B-excursion est vraiment avantageuse. Cela revient en effet à 50 euros pour la semaine par enfant, soit dix euros par jour.»

Et comme les trains étaient tous les jours bien à l’heure (si si ça arrive encore!), cela est devenu très intéressant pour les jeunes de la Frégate.

 PID_$680200$_9410e53e-0b10-11e3-a614-67d3d0d58056_original[1]

M.D.

  • Source: lavenir
  • M.D.