Halloween sans peurs à La Frégate

Ce vendredi dès 17 heures, la maison de jeunes « La Frégate » organisait la quatrième édition de sa soirée Halloween. Jusqu’à 19 heures, les enfants ont pu se faire maquiller en sorcière, squelette, momie ou autre représentant de la fête de l’horreur. Il leur était également possible d’écouter les histoires contées par des membres de la bibliothèque publique de Mouscron, fidèle collaborateur de la maison de jeunes. Le cortège a ensuite rassemblé une centaine de personnes pour un parcours d’une demie heure dans le quartier – encadré par la police, les stewards et les animateurs de La Frégate. À l’avant, une charrette décorée pour l’occasion permettait aux enfants de déposer les friandises récoltées pour ensuite les redistribuer équitablement à la fin de la soirée : « Le but est que tous repartent avec le maximum de bonbons et qu’il n’y ait pas de différence entre eux. De plus, ils en recevront encore de notre part en fin de soirée grâce aux dons de nos sponsors », expliquent les organisateurs.

À l’arrivée du cortège, un film réalisé sur l’édition de l’année 2010 était diffusé pour faire patienter les personnes avant d’entrer dans le couloir hanté, surprise réservée aux enfants et mise en place par le groupe de l’atelier d’arts de la rue burlesques.

Une soirée pour les enfants par les enfants

Décorations et personnages « réels » tels que sorcières, momies et même le docteur Frankenstein étaient dissimulés dans l’ombre du couloir hanté pour surprendre les gens. « Mais pas question d’effrayer les enfants ici, nous sommes bien dans un esprit burlesque. Au contraire, nous voulons enlever ces peurs que certains ont sur la fête d’Halloween» confie « Alfonso le clown », nouvel animateur qui travaille avec La Frégate depuis le mois de juillet.

Pour cette animation surprise, les jeunes de l’atelier (6 à 12 ans) ont uniquement reçu le thème « maison hantée ». Ils ont ensuite choisi et exploité un personnage de leur choix puis ont développé une idée le concernant pour animer le couloir hanté. « C’est en voyant ce qu’ils mettent en place que l’on se rend compte des très bonnes conditions de « travail »ici», souligne Alfonso.

À leur sortie du couloir, les enfants recevaient un cacao chaud dans l’attente du spectacle d’Alfonso le clown, qui a clôturé cette soirée vers 21 heures.¦

La Frégate, rue du Nouveau Monde 178/B, 056 333 907.