Quand la fête des Hurlus prend des allures de fête de la musique

 

Pour ce prochain week-end des Hurlus – qui s’annonce ensoleillé -, le Studio d’enregistrement de La Frégate « Gaw Recording » et le comité des commerçants de la rue du Christ ont mis le paquet pour proposer deux jours de concerts. Ainsi, samedi et dimanche, le parking en haut de la rue du Christ va s’animer de mille notes.

Samedi, ça commence dès 14 h avec le hip-hop :El IciseZidkanKain T Sens et Coup de Blues. On enchaînera ensuite le rock avec les régionaux d’Ask ! ng Sally et deGloblux. Le public opérera un bref retour au hip-hop avec Korléon et ce sera alors au tour des Bruxellois de HLaiMe et leur folk acoustique. La journée se terminera dans le même style en suivant Le Filde l’Eau.

Dimanche, cela commencera très fort dès 11 h par Constitution Anale en concert apéritif, un duo plutôt original à découvrir. C’est ensuite Dilepsis qui prendra la relève avec leur électro psychédélique. Philaretordre en impressionnera plus d’un avec ses loops et ses pédales. Viendront ensuite les Néerlandophones de Gura et les Hennuyers de Petula Clarck. On passera ensuite au Math rock avec Frank Shinobi et les Périls of Pénélope (ils viennent de sortir un album enregistré à « Gaw recording »). Juste après, le public mouscronnois pourra découvrir en exclusivité en Belgique Edible Woman venu d’Italie, rien que ça ! Enfin, l’événement se clôturera avec Ed Wood Jr et les sonorités pour le moins étranges dek-branding.

Éclectisme assumé

Justin Gistelinck, responsable du studio « Gaw recording » nous met tout ça en scène : « Il a y des groupes de la région, d’autres venus au studio ou encore des ensembles un peu plus importants. Il y a différents moments durant le week-end, parfois ce sera plus rap ou plus rock et parfois les groupes seront plus conviviaux, plus familiaux. Le but étant d’attirer les promeneurs et un public des plus diversifié ».

L’organisation affiche donc un éclectisme assumé afin de plaire au plus grand nombre.

Par ailleurs, L’emplacement de la scène, sur le parking de la rue du Christ, n’est pas anodin : «C’est vraiment la jonction entre le Nouveau-Monde et le Centre (NDLR : La Frégate et le Studio « Gaw Recording » se trouvent au Nouveau-Monde). Il y a une volonté de rapprochement, d’ouverture avec le Christ et donc le centre-ville ».

Depuis trois ans, le studio de la Maison de jeunes La Frégate supervise l’événement : «Tout est parti du constat qu’il n’y avait plus beaucoup de concerts durant le week-end des Hurlus. On a donc réalisé un partenariat avec l’association des commerçants du christ pour organiser ce pôle musical ».¦