Ils ont été presque parfaits – Nord Eclair

Article du Nord-éclair

Samedi 8 mai 2010

Mouscron concours

Les élèves de l’Athénée Royal ont été les premiers à passer sur le grill et ils ont assuré

Dans le cadre de son projet “ l’Appel des Sens ”, Ludovic Keirsbilck professeur à l’Athénée Royal, a eu l’idée géniale, pour sensibiliser les jeunes contre la mal bouffe, d’organiser un concours de cuisine inter-écoles pour leur apprendre à faire à manger équilibré et pour pas cher.

Cindy, Vincent, Yassir ou encore Dylan ont entre 17 et 19 ans et vont certainement continuer leurs études une fois leur diplôme secondaire en poche. Ceux qui ont déjà koté peuvent en témoigner: par manque de temps, d’argent ou de talent culinaire, la manière la plus simple de se nourrir ce sont les fast-foods, pizzas et autres plats préparés. Pour la santé, ce n’est pas vraiment recommandé. “ C’est pour ça que j’ai eu cette idée de créer un concours entre les écoles pour voir s’ils avaient bien retenu ce qui avait été dit lors des séances d’informations organisées par la maison de la santé. Malheureusement, seuls trois établissements ont répondu à l’appel ”, explique Ludovic Keirsbilck. C’est ainsi que des élèves de 6e secondaire de l’Athénée Royal, l’Institut des Frères Maristes et de l’ICET vont s’affronter derrière les fourneaux pour offrir le menu étudiant le moins cher et le plus équilibré. “ Les étudiants qui kotent doivent souvent faire attention à leur argent et n’ont pas forcément le temps de préparer leur popote. Ici, on va leur montrer que pour moins de 3€, il est possible de réaliser un menu digne de ce nom et facile à faire. Tout est une question de gestion. ”

Un peu à la manière de l’émission “ Un dîner presque parfait ”, les jeunes ont composé leur propre menu qui sera jugé et approuvé par les diététiciennes de la Maison de la Santé. “ Ils seront jugés sur le respect du budget, l’équilibre de leur repas et sur la qualité des produits choisis ”, précise Ludovic. Bon OK le concept ressemble à celui de la télévision, mais on ne pousse pas la critique à l’extrême. “ On ne va pas les pénaliser pour le choix de la couleur de la nappe ou pour la présentation, ce n’est pas vraiment notre objectif. ” L’équipe gagnante recevra des bons d’achats pour équiper leur kot.

Ca chauffe en cuisine

La première équipe à passer sur le grill, ce sont les élèves de l’Athénée. Dans la cuisine de la maison de jeunes “ La Frégate ”, ils n’ont pas perdu une minute. C’est qu’ils avaient 1h30 et pas une minute de plus pour réaliser une entrée et un plat. De quoi leur mettre un peu la pression.

Au programme du jour, une soupe de courgettes avec une pointe de Boursin -pas très diététique, mais c’est super bon- en entrée et pour le plat de résistance: “ On a voulu faire simple et original. D’un commun accord, nous avons opté pour un wrap de poulet avec une sauce au miel relevée avec de la moutarde. À tout ceci, on a ajouté de la salade, des morceaux de tomate et d’ananas. Cela ressemble à un Kebab, mais c’est clairement plus sain et plus savoureux”, souligne Vincent De Cloet, 19 ans. Pour Sophie Baelen, une des diététiciennes de la maison de la santé, ce menu tient la route. “ C’est sain mais ils auraient peut-être dû faire attention à employer des légumes de saison. Au niveau du prix, c’est également limite, mais ils ont vraiment bien retenu nos consignes. ”

Lors de la préparation du repas, les jeunes ont assuré. Et dire que pour la majeure partie d’entre eux, c’était une grande première. Que ce soit pour émincer les oignons, découper les ananas, cuire la viande ou encore faire la vaisselle, ils ont fait ça comme des chefs… coq! Même les garçons se sont laissés prendre au jeu.

Désormais, c’est aux autres participants de prouver qu’on peut faire mieux pour décrocher le titre du meilleur “ Kot’Repas presque parfait. ”

C’est une équipe de choc qui a relevé le défi de concocter un menu de qualité pour moins de 3€. j.k

Presse: 2009-2010 à la Frégate

 

La Maison de Jeunes « La Frégate » a présenté ses activités pour l’année 2009-2010. Celle-ci se veut riche en activités et novatrice.

 

Ainsi, un nouvel atelier verra le jour fin octobre : « StopMotion by Frégate ». Quèsaco ? Le Stopmotion est une technique de création pour les films d’animation. La Frégate a déjà proposé des stages de stopmotion. Cette année, elle veut aller plus loin en mettant au point un atelier permanent de stopmotion qui se déroulera tous les jeudis de 17h à 19h (2 € l’atelier). Attention les places sont limitées.

Côté ateliers

En ce qui concerne les autres ateliers, les hôtes de la Frégate retrouveront bien entendu l’atelier l’informatique, l’atelier OrdiNews, l’atelier de Scrapbooking, l’atelier Diddl & Co et encore plein d’autres. Pour y participer, il suffit d’être membres de la Frégate (7,50 € pour la saison) et de payer un euro par atelier.

Côté stages

Mais « la Frégate », ce n’est pas seulement des ateliers : des stages sont au programme des vacances de Toussaint, de Noël, de Carnaval, de Pâques et d’été.

Pendant ces derniers, les enfants pourront participer à des animations spéciales avec, entre autres, des sorties au cinéma, au musée, du paintball, etc.

Un coin pour bouquiner

Enfin, la Frégate c’est aussi une bibliothèque. En effet, depuis l’année dernière, une antenne de la bibliothèque de Mouscron a ouvert ses portes dans les locaux de la maison de jeunes.

Sur la toile

Pour bien commencer la nouvelle saison, la Frégate a réactualisé son site internet (www.mjlafregate.be) avec un nouveau design, plus d’infos, de photos, d’évènements, etc.

StopMotion

 

http://www.actu24.be/article/mouscron_7700_20092010_a_la_fregate/364141.aspx

La Frégate est à la base de l’initiative de l’Athénée Royal de Mouscron


Les jeunes étudiants du secondaire de l'athénée royal auront
une réflexion autour de la discrimination...

Thomas TURILLON


Durant toute la semaine prochaine, de la 3 e à
la 6e secondaire, l'athénée royal rythmera ses journées
par une sensibilisation au processus de discrimination.

L'initiative mérite d'être soulignée à plus d'un titre.
Non seulement parce que ces animations organisées par
le SEFoP (Service d'éducation et de formation populaire)
se font théoriquement dans des maisons de jeunes et non
dans des écoles. Mais aussi parce que la démarche citoyenne
mise en place par deux enseignants, Sophie Haezaert et
Ludovic Keirsbilck, mérite vraiment d'être mise en lumière.

« J'ai appris l'existence de la SEFoP par le biais de
la Frégate. On a discuté avec les responsables qui ont
finalement donné leur accord pour passer donner des animations
dans les classes » indique M. Keirsbilck.

« Le but est qu'il y ait le respect de l'autre » En tout,
180 élèves aborderont l'inutilité des préjugés. « Ce sera
axé sur des jeux de rôles, des projections DVD, etc. Ce ne
sera pas que ludique. Il y aura vraiment de la profondeur
dans ce qui sera abordé, notamment grâce aux différents
outils. Le but est qu'il y ait le respect de l'autre, la
citoyenneté. On espère que certains jeunes prendront conscience
que la discrimination et l'intolérance au quotidien existe
malheureusement... » continuent les deux interlocuteurs qui
vivent dans un établissement où l'origine de sa population est
relativement diversifiée. « Une richesse » insistent-ils. Mais il
n'y a pas que les différences concernant l'origine ethnique qui
sera au programme. La condition de la femme aussi sera l'un des
points abordés.

La différence sera aussi dans l'assiette ! 

«Un élève de 3e secondaire ne voit par contre pas de la même
 manière qu'un étudiant de 6e secondaire.
Dès lors, les propos seront adaptés. Par ailleurs, les classes
de 6e primaire aussi prendront part à ces journées. Là aussi,
le discours évoluera avec des jeux comme le petit poisson rouge...
Le but n'est pas de faire dire que le racisme est mal mais bien
que chacun puisse l'intégrer en lui. Tous travailleront ensemble,
pour dépasser le stade de nos nombrils ! »

Un projet qui sera aussi développé dans l'assiette puisque l'école
peaufine actuellement le menu de la semaine prochaine. Chaque jour
aura droit à un menu du monde : États-Unis, Maroc, Italie, etc.

Une semaine qui servira de rampe de lancement. Au sein de
l'établissement, les deux initiateurs du projet espèrent bien
faire des émules. Ainsi, le cours de philosophie pourrait
peut-être prolonger le mouvement...

Atelier iStopMotion

Le samedi 9 février 2008 s’est déroulée une journée entièrement consacrée à l’animation vidéo. Une quinzaine de personnes ont pu créer le propre film d’animation. Cette activité a pu être réalisée avec la collaboration d’un professeur de l’Athénée royal de Mouscron, Monsieur Ludovic Keirsbilck qui a animé cet atelier pendant toute la journée. Grâce à lui nous avons pu recevoir en prêt pour cette journée 11 ordinateurs de la marque Apple, par Apple éducation (http://www.apple.com/befr/education/) ainsi que les logiciels nécessaires à la réalisation des films d’animations par la société Boinx Software (http://www.boinx.com).

istopmotion

Découvrez les animations vidéos et les photos de cette journée ci-dessous.

Diaporama des Photos du jour

Vidéo d’Eletère

Vidéo de Joachim & Pierre

Vidéo de Mathilde

Vidéo de Marine

Vidéo de Cyril

Vidéo de Ralph

Vidéo de Basile

Vidéo de Patrick

Vidéo de Laetitia & Priscilia