Marché de Noël à La Frégate

MOUSCRON – Trois ateliers de la maison de jeunes «La Frégate» ont proposé leurs créations et productions en leurs locaux, lors d’un marché de Noël maison. Les enfants ayant participé au stage «Plaisir d’Hiver» durant les vacances de Noël ont animé un stand avec leurs réalisations déco et un autre avec des produits gourmands (biscuits et autres).

Le bénéfice de leur vente ira à la caisse du camp nature des vacances de Pâques, auquel la plupart d’entre eux participeront. Un autre stand réunissait les jeunes de l’atelier «Vers le vert», qui se déroule tous les lundis (jardin, meubles ne carton). On y proposait du jus de pommes bio, pressé par leurs soins.

L’atelier «Cœur Pluri-elles» est destiné aux femmes, et se réunit une fois par mois pour des activités créatrices. Elles ont décidé de proposer à leur étal de nombreuses pâtisseries d’origines diverses.

¦ M-N.D.

Presse: 2009-2010 à la Frégate

 

La Maison de Jeunes « La Frégate » a présenté ses activités pour l’année 2009-2010. Celle-ci se veut riche en activités et novatrice.

 

Ainsi, un nouvel atelier verra le jour fin octobre : « StopMotion by Frégate ». Quèsaco ? Le Stopmotion est une technique de création pour les films d’animation. La Frégate a déjà proposé des stages de stopmotion. Cette année, elle veut aller plus loin en mettant au point un atelier permanent de stopmotion qui se déroulera tous les jeudis de 17h à 19h (2 € l’atelier). Attention les places sont limitées.

Côté ateliers

En ce qui concerne les autres ateliers, les hôtes de la Frégate retrouveront bien entendu l’atelier l’informatique, l’atelier OrdiNews, l’atelier de Scrapbooking, l’atelier Diddl & Co et encore plein d’autres. Pour y participer, il suffit d’être membres de la Frégate (7,50 € pour la saison) et de payer un euro par atelier.

Côté stages

Mais « la Frégate », ce n’est pas seulement des ateliers : des stages sont au programme des vacances de Toussaint, de Noël, de Carnaval, de Pâques et d’été.

Pendant ces derniers, les enfants pourront participer à des animations spéciales avec, entre autres, des sorties au cinéma, au musée, du paintball, etc.

Un coin pour bouquiner

Enfin, la Frégate c’est aussi une bibliothèque. En effet, depuis l’année dernière, une antenne de la bibliothèque de Mouscron a ouvert ses portes dans les locaux de la maison de jeunes.

Sur la toile

Pour bien commencer la nouvelle saison, la Frégate a réactualisé son site internet (www.mjlafregate.be) avec un nouveau design, plus d’infos, de photos, d’évènements, etc.

StopMotion

 

http://www.actu24.be/article/mouscron_7700_20092010_a_la_fregate/364141.aspx

La Frégate est à la base de l’initiative de l’Athénée Royal de Mouscron


Les jeunes étudiants du secondaire de l'athénée royal auront
une réflexion autour de la discrimination...

Thomas TURILLON


Durant toute la semaine prochaine, de la 3 e à
la 6e secondaire, l'athénée royal rythmera ses journées
par une sensibilisation au processus de discrimination.

L'initiative mérite d'être soulignée à plus d'un titre.
Non seulement parce que ces animations organisées par
le SEFoP (Service d'éducation et de formation populaire)
se font théoriquement dans des maisons de jeunes et non
dans des écoles. Mais aussi parce que la démarche citoyenne
mise en place par deux enseignants, Sophie Haezaert et
Ludovic Keirsbilck, mérite vraiment d'être mise en lumière.

« J'ai appris l'existence de la SEFoP par le biais de
la Frégate. On a discuté avec les responsables qui ont
finalement donné leur accord pour passer donner des animations
dans les classes » indique M. Keirsbilck.

« Le but est qu'il y ait le respect de l'autre » En tout,
180 élèves aborderont l'inutilité des préjugés. « Ce sera
axé sur des jeux de rôles, des projections DVD, etc. Ce ne
sera pas que ludique. Il y aura vraiment de la profondeur
dans ce qui sera abordé, notamment grâce aux différents
outils. Le but est qu'il y ait le respect de l'autre, la
citoyenneté. On espère que certains jeunes prendront conscience
que la discrimination et l'intolérance au quotidien existe
malheureusement... » continuent les deux interlocuteurs qui
vivent dans un établissement où l'origine de sa population est
relativement diversifiée. « Une richesse » insistent-ils. Mais il
n'y a pas que les différences concernant l'origine ethnique qui
sera au programme. La condition de la femme aussi sera l'un des
points abordés.

La différence sera aussi dans l'assiette ! 

«Un élève de 3e secondaire ne voit par contre pas de la même
 manière qu'un étudiant de 6e secondaire.
Dès lors, les propos seront adaptés. Par ailleurs, les classes
de 6e primaire aussi prendront part à ces journées. Là aussi,
le discours évoluera avec des jeux comme le petit poisson rouge...
Le but n'est pas de faire dire que le racisme est mal mais bien
que chacun puisse l'intégrer en lui. Tous travailleront ensemble,
pour dépasser le stade de nos nombrils ! »

Un projet qui sera aussi développé dans l'assiette puisque l'école
peaufine actuellement le menu de la semaine prochaine. Chaque jour
aura droit à un menu du monde : États-Unis, Maroc, Italie, etc.

Une semaine qui servira de rampe de lancement. Au sein de
l'établissement, les deux initiateurs du projet espèrent bien
faire des émules. Ainsi, le cours de philosophie pourrait
peut-être prolonger le mouvement...

«Gaw! Recordings» : un studio d’enregistrement à La Frégate

Pauline SCHARLAEKEN
La Frégate a acquis depuis peu la console qui lui manquait afin de finaliser son projet de studio. C’est grâce aux bénéfices des entrées de la 13e foire aux disques de Mouscron, organisée par Vincent Gruart, que cet achat a été permis.

Ce studio n’aurait cependant pas pu voir le jour, sans la motivation et la détermination de Gaëtan Vandamme et Justin Gistelinck, deux membres de la Maison de jeunes.

Ces deux Mouscronnois ont toujours baigné dans la musique et plus particulièrement dans l’univers rock. Ils ont fait partie de différents groupes locaux tels que «Nutella», « Either», «Bobbie Camionette», etc. Ils ont même eu l’occasion de monter sur la scène des «24 heures», en première partie des célèbres « Sharko».

Pour tousC’est suite à un constat mais aussi à une envie, qu’ils ont eu l’idée de ce studio :

«Les studios les plus proches se trouvent à Tournai et Lille. Un enregistrement dure environ 3-4 jours et comme il faut se déplacer mais aussi déplacer tout son matériel, ce n’est parfois pas évident» souligne Justin, ce licencié en Communication et en Histoire de l’art.

Au départ, ce studio permettra aux groupes de la Frégate de mettre leur «zik» sur support et plus spécifiquement sur une compilation qui sortira dans le courant du mois d’avril. Sur cette dernière, on devrait retrouver la dizaine de groupes qui répètent régulièrement dans les locaux du bâtiment de la rue du Nouveau-Monde. Pensons notamment à «Letargi-X», «The lie » ou encore «J’aime le bruit». Ensuite, «Gaw ! Recordings» sera disponible pour des enregistrements d’autres groupes, mais aussi pour des voix de théâtre, des jingles, des émissions de radio, etc.

Refaire de Mouscron un pôle artistiqueDans la foulée, nos jeunes mélomanes nous font écouter quelques morceaux de rock mais aussi de Tecktonik. Pas de doute, le son est de qualité professionnelle. «On voudrait que Mouscron redevienne une plate-forme musicale, un pôle artistique comme avant avec Marcel Dekeuleleire » confie Gaëtan, ingénieur du son.

Il faut dire que lui et Justin, voient en «Gaw ! Recordings» l’opportunité d’allier travail et passion.

Pierre Mercier, le coordinateur des groupes de la maison de jeunes signale de son côté qu’une fois par mois, des concerts ont lieu au sein de la Maison de jeunes et révèle déjà que le «Freegapalooza Festival» pourrait faire son grand retour prochainement après une dizaine d’années d’absence.

Enfin, notez que le 7 mars, c’est «Panoply» qui se produira en concert à «La Frégate» dès 20h30 (2€ pour les membres et 4€ pour les non-membres).

Gaw ! Recordings au 0498 218 416

contact@gawrecordings.com www.gawrecordings.com