La Frégate dans tous ses états

source: l’avenir.net

Dans l’entrée, une exposition rétrospective accueillait le public. Les jeunes participants aux ateliers d’initiation aux rythmes latinos et de danse hip-hop ou encore les clowns ont présenté une démonstration de leur talent sur scène.

La bibliothèque assurait une animation l’après-midi et un village pour les enfants était accessible.

Au jardin, le groupe nature proposait du jus de pomme fraîchement pressé.

Durant la journée, toutes les activités ont été filmées. Elles seront utilisées pour un montage par l’atelier vidéo qui se déroulera durant les vacances d’été.

Rappelons en effet que de nombreux stages d’été également très diversifiés et pour tous les âges sont proposés à La Frégate.

Tournoi de mini-foot,inscrivez-vous

Après avoir mis sur pied le repas des portes ouvertes, les joueurs du MFC Frégate organiseront le samedi 22 juin dès 8h30, un tournoi de mini-foot. Les inscriptions sont encore possibles (50 € par équipe, 15 € de boissons offertes).

Attention, cette année le rendez-vous se déroulera au terrain de l’Artem (près de la caserne des pompiers). Bar et restauration toute la journée, coupe du fair-play et récompense pour toutes les équipes. Les bénéfices serviront à financer le club de mini-foot de La Frégate pour leur prochaine saison en championnat futsal.

    

 

 

        MN. D.

 

056 333 907www.mjlafregate.be contact@mjlafregate.be

Nouveau capitaine à bord

  • Source: lavenir
  • B.H.

Davy Willaume à embarquer à La Frégate à 12 ans. Fidèle à la Maison de jeunes, il a pourtant été contraint de quitter temporairement la structure pour cause de déménagement. Finalement de retour dans la cité des Hurlus, à 25 ans, il revient, cette fois, pour faire partie de l’équipage! Une première pour ce jeune ouvrier qui cumule l’animation à son job chez «Abriso» à Anzegem…

Après deux semaines de stage, l’expérience est-elle à oublier ou réitérer ?

Ce sont les animateurs en place qui m’ont proposé de prendre un groupe en charge. Je n’avais ni l’idée, ni l’expérience pour me lancer. J’appréhendais : va-t-on me respecter ? Quelle crédibilité auprès des jeunes ? Au final, j’en titre un bilan positif. Donc à refaire, certainement !

Ce n’est pourtant pas ta formation de base…

Du tout. Je suis ouvrier depuis deux ans pour la société Abriso nv (NDLR active dans le domaine de l’emballage et des matériaux d’isolation pour le bâtiment). Je ne dispose pas de brevet d’animateur. Autodidacte, c’est l’expérience qui me permet de gérer les situations de conflits et les fortes têtes… Durant ces vacances, j’ai cumulé mes horaires d’équipes et l’animation de groupe. Des journées bien chargées…

Tes talents artistiques ont été mis en avant pour le projet ?

Avec les jeunes, nous réalisons les fresques qui occuperont le mur de la cour intérieure. J’apprécie beaucoup le dessin. J’ai déjà reproduit de nombreux modèles chez des particuliers pour décorer la chambre d’enfant. Une passion que j’apprends aujourd’hui à partager.

 

PID_$365476$_fb7e783c-a4cf-11e2-b013-2c72aa4d3473_original[1]

La Frégate à l’heure de « l’urban déco »

 

  • source: lavenir.net
  • Barbara HERPOEL

 

Tout un art…

Un courant artistique envahit la cité mouscronnoise. De l’extérieur de La Frégate, on en découvre les premiers signes : un mur entièrement peint d’une couleur rouge vive qui attend d’être habillé de 7 panneaux colorés. 7? Un pour chaque lettre de F-R-E-G-A-T-E…

L’art urbain, (ici nommé Urban Déco) est un mouvement artistique contemporain qui regroupe toutes les formes d’art réalisées dans la rue ou dans des endroits publics. Il englobe diverses techniques telles que le graffiti, le pochoir, la mosaïque, les stickers, l’affichage voire le «yarn bombing». Durant deux semaines, La Frégate s’est ainsi plongée dans cette vague avec l’espoir de dévoiler de nouveaux artistes.

On plante d’abord le décor

«Avant de se lancer dans la technique proprement dite, nous avons assisté à deux séances d’information pour ensuite visiter l’exposition’’Au-delà du street art’’ à Paris. Je pense qu’il est important de d’abord se familiariser avec la matière avant de démarrer la création. Toutes les techniques ont ensuite été étudiées : pochoir,’’yarn bombing’’ (consiste à recouvrir le mobilier urbain de tricot),’’tape art’’ (création d’œuvre à l’aide de ruban adhésif), le détournement (réalisation d’une nouvelle image à partir d’un panneau existant)…», énumère Elaine, animatrice de la Maison de jeunes.

Toute l’utilité d’un bouquin

Non loin de ces artistes en herbe, l’on troque le pinceau pour la plume. En partenariat avec la Bibliothèque de Mouscron, les jeunes (de 8 à 12 ans) se lancent dans la réalisation d’un ouvrage personnalisé et apprennent à développer les différentes techniques d’impression : tampons encreurs, monotype, sérigraphie… En fin de stage, chacun repartira avec un support sous forme d’accordéon.

«L’apprentissage de la lecture est indirect. Les livres nous servent d’outils dans nos ateliers : comment réaliser un pochoir, portrait d’un artiste… Ils sont parcourus ensemble et restent à disposition pour s’en inspirer. Une manière de leur faire découvrir naturellement l’utilité d’un bouquin », explique Julie Liados, animatrice.

Bilan de ces vacances de printemps? «En parallèle à ce nouvel atelier, le camp nature a également remporté un franc succès », ajoute Elaine. Vingt-quatre enfants, de 7 à 12 ans, sont allés à la découverte des sentiers du domaine de Chevetogne, sa faune, sa flore et ses trésors cachés.

Et pour ceux qui auraient manqué l’appel, La Frégate propose, en association avec d’autres Maisons de jeunes de la région, un «Wapicyclette» : un circuit en étapes à la découverte des structures voisines. Départ prévu le 1er  juillet.

 

PID_$365314$_f9f31c02-a4cf-11e2-b013-2c72aa4d3473_original[1]

Les jeunes, tous des CRACS ?

  • l’avenir.net
    B. H.

«Dans notre secteur, pour les professionnels et pour les jeunes, être des Citoyens Responsables, Actifs, Critiques et Solidaires, peut paraître d’une banalité déconcertante. Malgré cela, on ne peut pas se laisser dire qu’un déclic vient tout seul, qu’un jour comme cela, par enchantement on devient un CRACS . »

C’est en ces quelques mots que La Frégate introduit sa mise à projets du plan quadriennal 2013-2016.

Si l’ASBL propose diverses animations de loisirs au quotidien, elle souhaite également«redessiner le vivre ensemble ».

Gommer un esprit de consommation

«D’octobre à décembre 2012, nous avons mis en place une méthodologie spécifique pour associer des jeunes, ainsi que les animateurs de la Maison de jeunes, à l’élaboration du contenu de ce dossier, en veillant à déléguer aux jeunes des responsabilités, leur permettant de collaborer à la conception et l’évaluation des actions de la Frégate, pour qu’ils puissent se sentir acteurs et participants », précise Frédéric Admont, coordinateur de la maison de jeunes.

«Il y a cette volonté de gommer un esprit de consommation, de ne pas uniquement proposer des «one shot » sur différents stages. Notre objectif : valoriser et impliquer les jeunes tant dans la conception du projet que dans l’animation de groupes », poursuit Fred.

Si le projet n’en est qu’à ses débuts, de gros travaux sont d’ores et déjà en perspective. En effet, l’ASBL travaille depuis septembre sur un dossier qui envisage la modification de l’accueil, l’aménagement du grenier en salle de spectacle et studio (avec scène, bar, loges, etc), la cour en terrain multisports avec revêtement spécial… Les jeunes ont déjà rencontré les pompiers et architectes de la ville (6/12/2012). Un renouveau que l’on est impatient de découvrir…

B. H.

 

 

La Frégate ASBL – Rue du Nouveau-Monde, 178B à Mouscron. Infos ; 056 333 907 ou www.mjlafregate.be

Marché de Noël à La Frégate

MOUSCRON – Trois ateliers de la maison de jeunes «La Frégate» ont proposé leurs créations et productions en leurs locaux, lors d’un marché de Noël maison. Les enfants ayant participé au stage «Plaisir d’Hiver» durant les vacances de Noël ont animé un stand avec leurs réalisations déco et un autre avec des produits gourmands (biscuits et autres).

Le bénéfice de leur vente ira à la caisse du camp nature des vacances de Pâques, auquel la plupart d’entre eux participeront. Un autre stand réunissait les jeunes de l’atelier «Vers le vert», qui se déroule tous les lundis (jardin, meubles ne carton). On y proposait du jus de pommes bio, pressé par leurs soins.

L’atelier «Cœur Pluri-elles» est destiné aux femmes, et se réunit une fois par mois pour des activités créatrices. Elles ont décidé de proposer à leur étal de nombreuses pâtisseries d’origines diverses.

¦ M-N.D.

Frégate’s got (jeunes) talents au Marius Staquet de Mouscron

Pour cette septième édition de la finale du concours international des jeunes talents, le principe reste le même : promouvoir la culture de tout horizon et donner une chance à des jeunes groupes de se produire sur scène.

À la présentation, on retrouve le sympathique et humoristique Frédéric Admont, organisateur et animateur à la MJ «La Frégate ». Cette année, il a décidé de remettre les talents de la MJ à l’honneur. Fini la présence de guest star telle Elliot, place aux produits locaux avec les jeunes des ateliers clowns et danse. «J’ai voulu changer de cap, explique Fred. Je me suis fait la réflexion que des talents, nous en possédions beaucoup dans nos ateliers et c’était une belle occasion de les mettre en avant. En plus, vous avez pu remarquer qu’ils étaient vraiment bons et à l’aise sur scène (alors que les participants à l’atelier clown n’ont qu’entre 7 et 12 ans). J’ai pris le risque de ne pas inviter une star. Cela a ramené moins de monde mais, au moins, je suis sûr que les 160 personnes présentes ce soir sont là pour admirer le show et pas juste pour un guest ».

L’international porte bien son nom

Dans le nom du concours, le mot international revêt une grande importance. En effet, au niveau des candidats, nous retrouvons des Parisiens, des gens du Nord, de Bruxelles. Petite déception, une seule Mouscronnoise (d’origine normande) représentait la cité hurlue. «Je ne parlerai pas de déception, enchaîne l’organisateur. Cela prouve que notre concours jouit d’une belle popularité, notamment sur le net. Puis, le niveau était très élevé cette année. Mais je suis heureux que Soni D représente la ville. Elle est, avant tout, là pour son talent, pas pour son origine ».

Un spectacle grandiose

Dès 19h30, les talents se sont enchaînés sur scène pour leur numéro de cinq minutes. Tous les goûts étaient représentés avec de la chanson, de la danse ou encore de l’humour.

Même si chacun a fait preuve de grands talents, quelques numéros sortaient vraiment du lot. Les benjamins du spectacle «Esteban et Diego », âgés d’à peine 12 et 16 ans, ont fait vibrer la salle sous leurs airs latinos. Dans un autre milieu, l’humoriste Loïk-Maël Nys a prouvé tout son talent et sa décontraction sur scène, se permettant même de jouer avec le public au gré de ses vannes. Enfin, petit cocorico à la seule locale, Soni D qui a proposé un numéro qui sort de l’ordinaire. Armés de sa voix et d’une simple pédale (qui permet de lancer des boucles de voix et autres sons), la Mouscronnoise a tenu la dragée haute pendant cinq minutes sans musicos mais grâce à sa voix suave.

Face à cette abondance de talents, le jury n’a pas eu la tâche facile. Il fallait pourtant bien définir un vainqueur dans chaque catégorie : chant, danse et art de la scène. Dans la première, c’est Agathe qui s’est imposée. Au niveau de la danse, le collectif parisien Jahdidoum a remporté les suffrages. Enfin, du côté des arts de la scène, Loïk-Maël Nys s’est imposé sans surprise tant sa prestation avait ravi le public. Chacun a reçu de M. Franceus un chèque de 500 € pour les pousser à continuer leur passion.

Pour les autres, la joie d’être présent sur scène a atténué la déception de la défaite. Une nouvelle chance leur sera offerte en 2014!

 

  • Arnaud smars

Finale concours Jeunes Talents 2012

Le samedi 24 novembre dès 19h ! Rendez-vous au Centre Culturel de Mouscron pour découvrir nos 12 talents sélectionnés.

Les candidates sélectionnés sont : Agathe, Elise, Jahdidoum, Diego & Esteban, Hugues et Soraya, Lil Rime, Los Plantos, Contre-Tendance, Soni D., Loïk Maël Nis, Temps Danse et Julia Volk.

Durant la soirée, intervention des clowns de l’atelier clownesque se déroulant à la Frégate et prestation du groupe de danse de la Ruche mais aussi, casse-croute disponible par les jeunes du Projet Jeunes.

Les préventes de 5€ sont disponibles à la Frégate et au Centre Culturel de Mouscron. Sur place, 8 €. 

JEUNES TALENTS, aussi sur Facebook !

Halloween à la Frégate

Parmi les activités de La Frégate, il y a Halloween. À cette occasion, 32 enfants ont participé aux activités de l’après-midi qui ont débuté avec la projection du film «Lili, la petite sorcière ». Trois groupes se sont ensuite formés, et une tournante a permis à tous les enfants de participer au stand «histoires de Halloween », au stand «chocolat chaud » et au stand grimages. À 19h, le cortège s’est formé pour parcourir le quartier. Au retour à la maison de jeunes, les mini-clowns ont accompagné «Alfonso » pour son spectacle proposé aux enfants présents.

MNDelville

ACCUEIL


From ACCUEIL, posted by Mj la Frégate on 10/17/2012 (30 items)

Generated by Facebook Photo Fetcher 2

(ACCUEIL)

Halloween


From Halloween, posted by Mj la Frégate on 10/31/2012 (170 items)

Generated by Facebook Photo Fetcher 2

(Halloween)

HALLOWEEN ! Mercredi 31 octobre…

A partir de 16h, projection de « Lili, la petite sorcière ».

A 19h, départ du cortège suivit des spectacles gratuits des petits clowns et du clown Alfonso.

3€ en prévente, donnant droit à un grimage, un croque et des bonbons.

Date limite pour les inscriptions le vendredi 26 octobre.

HURLUS GLIDE ROCK #4

 

Pour sa quatrième édition, le Festival Hurlus Glide Rock #4 présente :

Le samedi, dès 14h :

Vintage Dinosaur : http://www.myspace.com/vintagedinosaur

Weskos

Hepburn : http://www.myspace.com/hepburnfactory

Soni Dsong : http://www.youtube.com/watch?v=Xv2QifPeejA

Label Rose : http://www.myspace.com/labelrose

Tiruvannamalai : http://www.facebook.com/pages/Tiruvannamalai/387729344608844

Chateau Brutal : http://www.myspace.com/ilovechateaubrutal

Green Vaughan : http://www.myspace.com/greenvaughan

Le dimanche, dès 13h30 :

Karambolage

Eric in the Kitchen : http://www.myspace.com/ericinthekitchen

Horson : http://horson.bandcamp.com/

Castus : http://www.myspace.com/cedriccastus

Philaretordre : http://soundcloud.com/philaretordre

Schroot lala

Jesus is my son : http://www.myspace.com/wearejesusismyson

Markunkl : http://www.myspace.com/markunkl

Le club des chats : http://www.myspace.com/leclubdeschats

Appaloosa : http://www.facebook.com/appaloosanews

Festival gratuit et ouvert à tous !

Nos partenaires:

hôtel alizé

Le hip-hop plébiscité par les jeunes – article de  »lavenir.net »

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=39254309&postcode=7700

Vendredi soir, la Maison de Jeunes «La Frégate» organisait pour la première fois une soirée hip-hop en sa salle Arthur Haulot.

Davantage habitué, en effet, à mettre sur pied des concerts de rock, l’espace d’accueil mouscronnois a cette fois décidé de laisser la part belle au hip-hop, style de musique dont la cote grimpe auprès des adolescents. «Cela coulait de source de prévoir ce type de soirée puisqu’il y avait une certaine demande. Les jeunes qui fréquentent notre «Maison» aiment de plus en plus cette musique. Et puis, sur Mouscron, vous savez, il n’y a que très rarement de concerts hip-hop » explique Pierre Mercier, animateur à la Maison de Jeunes. Pour l’organisation de cette soirée, celui-ci a reçu le soutien de Jean-Yves Pécourt-Aka Monark, artiste bien connu dans le milieu puisqu’il présente l’émission «Music Addict» sur la radio RQC.

«Le but, c’est de permettre à des artistes régionaux peu connus de se produire et de se construire une petite notoriété », souligne-t-il.

Des groupes mouscronnois et cominois

Malgré les conditions météorologiques exécrables, on ne peut que saluer le fait que tous les groupes ont répondu à l’invitation, à l’exception des Lillois «Shabaaz», bloqués par les intempéries. Mais c’est devant seulement une vingtaine de personnes que les groupes mouscronnois «Tenza», «Monark», «Et Miles» ainsi que les Cominois «Specimen» se sont relayés sur scène, avec comme accompagnement, de simples platines. «Je m’attendais à réaliser entre quarante et cinquante entrées, je suis donc déçu, à ce titre, du peu de monde. Mais bon, le principal est que ceux qui sont là passent une bonne soirée et s’amusent», confie enfin Pierre Mercier.P-L.C.